CHKDSK est une commande qui vérifie le système d’enregistrement des fichiers sur le disque


CHKDSK (Source)

CHKDSK est une commande qui vérifie le système d'enregistrement des fichiers
sur le disque (le système de fichiers). La commande CHKDSK /R fait souvent des
miracles car elle détecte et élimine les clusters défectueux après en avoir, si
possible, déplacé les fichiers. Lancée depuis la Console de Récupération
ou un BARTPE cette simple commande peut rétablir un démarrage qui ne se
faisait plus. Et c'est bien sûr toujours valable avec Vista et W7. Cette
commande peut également, et plus simplement, être lancée à partir de “Invite de
commandes
” :

Réparation en mode lecture (sans les options /F ou /R <l’option /R est une procédure longue et immobilisante, de l’ordre de plus d’une heure>, ou les options combinées /F/R ; en effet, si vous ajoutez d’emblée ces options vous devrez redémarrer immédiatement votre PC. Par contre vous pouvez choisir la lettre du lecteur à vérifier sans devoir forcément rebooter : CHKDS C: ou CHKDS F: ,par exemples). En règle générale c’est le disque comportant votre système d’exploitation que vous souhaiterez réparer ; dans ce cas la commande CHKDSK seule suffira. Si celle-ci n’arrive pas à réparer complètement en mode lecture, Invite de commandes vous demandera si vous voulez que la réparation se poursuive au redémarrage. Tapez alors O (pour Oui) et ensuite tapez exit pour fermer Invite de commandes. Votre PC ne redémarrera que lorsque vous le souhaiterez et la poursuite de la vérification commencera alors ; à la fin votre ordinateur redémarrera automatiquement. Astuces de Invite de commande : appuyez sur la touche de fonction F3 pour réinscrire automatiquement votre précédente commande ; vous pourrez alors la compléter ou la modifier. Vous pouvez également copier/coller une commande dans Invite de commandes.

1) réparation complète en mode lecture :

image

 IDC

2) réparation incomplète en mode lecture, ajoutez l’option /F ,le redémarrage sera assez rapide, (éventuellement /F/R, le redémarrage du PC sera alors très long) :

image

image

 

Sommaire

Comparaison des trois modes principaux de CHKDSK

  • Sans commutateur
  • Avec le commutateur /F (/P depuis la Console de Récupération)
  • Avec le commutateur /R
  • Avec le commutateur /B (Vista et Windows7)

Ces tests sont effectués dans une Console CMD sous Windows (Démarrer>Exécuter>cmd).
Sur Vista/7 il faut exécuter le raccourci en tant qu'administrateur avec un clic droit. Pour trouver le raccourci : touche WIN et taper cmd dans la barre de recherche.
Ou faire WIN+R pour ouvrir la boîte Exécuter, et entrer cmd en utilisant la combinaison CTL+MAJ+Entrée.
Depuis la Console de récupération CHKDSK présente de légères différences : CHKDSK /P au lieu de CHKDSK /F
Avec la Console de récupération il est impératif de respecter les espaces.
Pour info il est considéré comme plus efficace d'utiliser CHKDSK depuis la Console de Récupération ou depuis un BARTPE.
Avec Vista et W7 la CDR est devenue Options de récupération système. Pour lancer un CHKDSK il faut d'abord ouvrir une Console en claquant sur "Invite de commandes". Ensuite changer de volume en entrant C: et vérifier avec une commande DIR si on est bien sur le volume de Windows. Si ce n'est pas le cas essayer D: car la présence d'une partition de boot décale les lettres.

Si le verrouillage du volume est nécessaire, le disque ne peut être utilisé pendant l'opération. Cela peut entrainer une demande de redémarrage par le système pour effectuer l'opération en dehors de Windows. C'est le cas en particulier pour la partition système, celle sur laquelle est installée Windows, dont de nombreux fichiers sont en cours d'utilisation.

Commande </ALIGN="CENTER">
Nombre
de Phases

Verrouillage du volume
et commentaires

</ALIGN="CENTER">

CHKDSK</ALIGN="CENTER">
3
Non, le volume n'est pas verrouillé
Purement informatif. Aucune correction n'est effectuée, l'activité du disque pouvant tromper CHKDSK qui pourrait signaler des erreurs alors qu'il n'y en a pas (faux positifs).
Lever le doute avec /F ou /R.
CHKDSK en lecture seule peut ne pas détecter certaines erreurs.</ALIGN="LEFT">

CHKDSK /F</ALIGN="CENTER">
3
Oui, nécessite de verrouiller le volume
Erreurs de fichiers et de MBR corrigées.
Lorsqu'on utilise CHKDSK depuis la Console de Récupération, le commutateur /F n'existe pas. Utiliser /P à la place.</ALIGN="LEFT">

CHKDSK /R</ALIGN="CENTER">
5
Oui, nécessite de verrouiller le volume
Secteurs erronés marqués pour ne plus être utilisés.</ALIGN="LEFT">

CHKDSK /B
5
Oui, nécessite de verrouiller le volume
Secteurs erronés marqués pour ne plus être utilisés.
Les clusters défaillants sont réinitialisés.
NTFS seulement ; ce commutateur n'est pas fonctionnel sur XP.

Les commutateurs F, R, et B autorisent la réparation des erreurs.
CHKDSK sans commutateur ne verrouille pas le disque et n'effectue aucune réparation. CHKDSK peut signaler la présence d'erreurs.
La commande FSUTIL DIRTY QUERY c: permet de savoir si un disque a besoin d'être vérifié.
CHKDSK sans commutateur sera donc utile à titre d'information.
Le disque n'étant pas verrouillé, il est possible que le NTFS fasse signaler de fausses erreurs à CHKDSK.
Dans ce cas il faudra utiliser au moins le commutateur /F. C'est en pratique ce que l'on fait au minimum.
Cela correspond à cocher "Réparer automatiquement les erreurs du système de fichiers" dans le GUI.
Le NTFS pouvant entraîner de fausse détections d'erreurs, l'utilisation des commutateurs /F ou /R (ou /B) verrouille le volume.
Si on demande un CHKDSK du disque système en utilisant ces commutateurs, le verrouillage ne peut être effectué, et l'opération nécessite un redémarrage du système. La vérification/réparation du volume sera alors faite en mode natif lors du démarrage suivant. Chkdsk.exe n'étant pas conçu pour fonctionner dans ce mode, c'est C:\WINDOWS\system32\autochk.exe qui réalise l'opération. L'Observateur d'Évènements rend compte du résultat : Exécuter>eventvwr et rechercher un événement de type "Information" et de source "Winlogon" http://a.vouillon.online.fr/faq-winxp.htm#143

Les tests présentés plus loin sont effectués lors d'une session Windows sur un disque de données. Ce volume étant indépendant du système d'exploitation, l'opération ne nécessite pas de redémarrage. On peut alors suivre le déroulement dans la fenêtre de commandes (WIN+R,cmd  ou  Démarrer, Exécuter, cmd).
Les résultats ont été copiés par sélection à la souris dans la Console CMD (Démarrer>Exécuter>cmd), voir Copier et coller avec la Console CMD
Quand on ne précise pas le disque, la vérification est faite sur le disque actif.
Ce disque ne comportait que peu de données, les premières phases ont été rapides.
La cinquième phase, qui vérifie les secteurs non-utilisés, a pris environ 90 minutes.
Dans la réalité, sur un disque usagé comportant de nombreux fichiers, un CHKDSK /R peut prendre des heures, on a vu jusqu'à 24h.
En pratique on observe plutôt de 20 minutes à trois heures, dépendant de la taille du disque, du nombre de fichiers, du nombre d'erreurs.

Plus d'infos sur CHKDSK :

Aide de CHKDSK

CHKDSK /? dans la Console CMD affiche l'aide de CHKDSK. Cet exemple est tiré de Windows XP :

CHKDSK /?
Vérifie un disque et affiche un rapport d'état.
CHKDSK [volume[[chemin]nom_de_fichier]] [/F] [/V] [/R] [/B] [/L[:taille]]
volume Spécifie la lettre de lecteur (suivie de deux-points),le point de montage ou le nom de volume.
nom_de_fichier FAT/FAT32 seulement : Spécifie les fichiers dont la fragmentation est à vérifier.
/F Corrige les erreurs sur le disque.
/V FAT/FAT32 : affiche les chemin d'accès et nom complets de tous les fichiers du disque.
    Sur NTFS : affiche également les éventuels messages de nettoyage.
/R Localise les secteurs défectueux et récupère informations lisibles (implique /F).
/L:taille NTFS seulement : change la taille du fichier journal en la valeur spécifiée en kilo-octets.
                           Si aucune taille n'est donnée, affiche la taille actuelle.
/X Force le démontage préalable du volume si nécessaire.
   Les handles ouverts vers le volume ne seront alors plus valides (implique /F).
/I NTFS seulement : vérifie sommairement les entrées d'index.
/C NTFS seulement : ignore la vérification des cycles à
l'intérieur de l'arborescence de dossiers.
Les options /I ou /C réduisent le temps d'exécution de CHKDSK en ignorant
certaines vérifications sur le volume.

L'exemple suivant vient de Windows 7 :
Rappel : avec ces nouveaux systèmes il est nécessaire d'élever les privilèges de la Console de commandes. Si on ne le fait pas on a droit à une insulte :
"Accès refusé, vous n'avez pas de privilèges suffisants. Vous devez invoquer cet utilitaire dans un mode d'exécution élevé."
Pour lancer la Console en tant qu'Administrateur faire un clic droit sur le raccourci.
On peut obtenir une Console Administrateur directement depuis Exécuter (WIN+R) en entrant cmd suivi de CTL+MAJ+Entrée

CHKDSK [volume[[chemin]nom_de_fichier]]
[/F] [/V] [/R] [/X] [/I] [/C] [/L[:taille]] [/B]
volume Spécifie la lettre de lecteur (suivie de deux-points), le point de montage ou le nom de volume.
nom_de_fichier FAT/FAT32 seulement : Spécifie les fichiers dont la fragmentation est à vérifier.
/F Corrige les erreurs sur le disque.
/V FAT/FAT32 : affiche les chemin d'accès et nom complets de tous les fichiers du disque.
Sur NTFS : affiche également les éventuels messages de nettoyage.
/R Localise les secteurs défectueux et récupère informations lisibles. (implique /F)
/L:taille NTFS seulement : change la taille du fichier journal en la valeur spécifiée en kilo-octets.
                           Si aucune taille n'est donnée, affiche la taille actuelle.
/X Force le démontage préalable du volume si nécessaire.
   Les handles ouverts vers le volume ne seront alors plus valides. (implique /F).
/I NTFS seulement : vérifie sommairement les entrées d'index.
/C NTFS seulement : ignore la vérification des cycles à
l'intérieur de l'arborescence de dossiers.
/B NTFS seulement : réinitialise les clusters défaillants du volume (implique /R)
Les options /I ou /C réduisent le temps d'exécution de CHKDSK en ignorant
certaines vérifications sur le volume.

Le mystère du commutateur /B est donc résolu. C'est un super commutateur pour le NTFS. Il inclue /R lequel implique /F.
Il semble méconnu, je ne l'ai pas vu utilisé. Si vous avez des exemples intéressants … merci d'avance.

CHKDSK en 5 phases des volumes NTFS

Il y a trois phases principales, suivies de deux phases optionnelles. Plusieurs exemples sont présentés plus loin.
Phase 1 : Vérification des fichiers
Vérification de chaque segment d'enregistrement de fichier (FRS = File Record Segment) dans la Master File Table.
Phase 2 : Vérification des index
Confirme que chaque fichier ou sous-répertoire référencé dans un répertoire existe réellement en tant que segment d'enregistrement de fichier valide dans la MFT (Master File Table), CHKDSK confirme que les horodatages et informations de taille de fichier pour les fichiers sont à jour dans les entrées de répertoires pour ces fichiers.
Un fichier orphelin est un fichier pour lequel un segment d'enregistrement de fichier légitime existe mais qui n'est répertorié dans aucun répertoire.
Un fichier orphelin peut souvent être restauré vers le répertoire approprié si ce répertoire existe encore.
Si le répertoire approprié n'existe plus, CHKDSK crée un répertoire dans le répertoire racine et y place le fichier.
Phase 3 : Vérification des descripteurs de sécurité
Les descripteurs de sécurité contiennent des informations concernant la propriété d'un fichier ou d'un répertoire ainsi que les autorisations NTFS.

Si le commutateur /R ou /B a été utilisé

Phase 4 : Vérification des secteurs
Recherche de secteurs défectueux dans l'espace libre du volume. Si un secteur est en défaut, il est verrouillé définitivement et ne pourra plus être utilisé.
Le formatage complet d'un disque réalise également cette opération. Si un formatage rapide a été effectué, CHKDSK /R permettra de corriger. Préférer opérer depuis la CDR.
Phase 5 : Vérification des secteurs non-utilisés.
Noter que le NTFS est très résistant et procède de lui-même à l'élimination des secteurs douteux. En cas de non démarrage après une coupure électrique un CHKDSK /R depuis la Console de Récupération est souvent la solution.

Particularité du GUI

GUI veut dire Graphical User Interface. On a vu la commande CHKDSK en lignes de commandes Windows, voici son équivalent depuis le mode graphique de Windows, celui qu'on connait le mieux. CHKDSK peut être effectué à la souris depuis les Propriétés d'un disque (faire un clic droit). Le Bouton "Vérifier maintenant" de l'onglet Outils affiche la boite "Vérification du disque".

L'outil comporte deux choix :

  • Réparer automatiquement les erreurs du système de fichiers

  • Rechercher et tenter une récupération des secteurs défectueux

Si on ne coche aucune des deux cases, un CHKDSK simple est effectué.

Si on coche la première case on effectue un CHKDSK /F et le report au prochain démarrage est demandé s'il s'agit de la partition système. Appuyer sur F1 pour afficher l'aide intégrée :

Si on coche les deux lignes, c'est un CHKDSK /R complet qui est effectué et la question du redémarrage est également posée.

Surprise toutefois quand on ne coche que la seconde ligne "Rechercher et tenter une récupération des secteurs défectueux". Contrairement à ce que raconte l'Aide dans la vue ci-dessus, même avec la partition système en cours d'utilisation, le redémarrage n'est pas demandé, et la vérification/réparation des secteurs libres s'effectue immédiatement, voir vue suivante.

On peut même défragmenter en même temps le disque (à éviter) ce qui confirme si besoin était le non-verrouillage du volume, et on peut continuer à utiliser Windows pendant que l'espace libre du disque est vérifié.

L'indicateur affiche le déroulement de 4 phases.

Aucun commutateur ne semble correspondre à cette possibilité puisque /R inclue /F et effectue systématiquement une vérification des fichiers, soit 5 phases.
Je n'ai pas trouvé d'explication, malgré l'excellent article Troubleshooting Disks and File Systems. Voici ce qui est dit à propos de l'utilisation de l'outil en mode graphique :

Running Chkdsk from My Computer or Windows Explorer

In addition to using the command-line version of Chkdsk, you can run Chkdsk from My Computer or Windows Explorer.
The graphical version of Chkdsk offers the equivalent of read-only mode, the /f parameter, and the /r parameter.

If Chkdsk cannot lock the volume, you can schedule Autochk to run the next time you restart the computer.
You cannot choose to dismount the volume like you can when you use the command-line version of Chkdsk, nor can you use other Chkdsk parameters, such as /c or /i. To take advantage of all the Chkdsk parameters, use the command-line version of Chkdsk.

To run Chkdsk from My Computer or Windows Explorer
  1. In My Computer or Windows Explorer, right-click the volume you want to check, and then click Properties.

  2. On the Tools tab, click Check Now.

  3. Do one of the following:

    • To run Chkdsk in read-only mode, click Start.

    • To run Chkdsk by using the /f parameter, select the Automatically fix file system errors check box and then click Start.

    • To run Chkdsk by using the /r parameter, select the Scan for and attempt recovery of bad sectors check box and then click Start.

Vérification des secteurs libres d'un volume système en 4 phases sous Windows quant la seconde case seule est cochée (procédure de redémarrage du PC très longue)

Pas trouvé d'explication à ces contradictions. Dans le doute il vaut mieux cocher les deux cases.

Les résultats d'un CHKDSK sont dans l'Observateur d'Événements

Ce qui suit est aussi valable pour un CHKDSK effectué depuis la Console de Récupération, mais seulement si des erreurs ont été trouvées.

Lorsqu'un redémarrage est nécessaire, on se demande quel a été le résultat de l'opération.
Ça se trouve dans l'Observateur d'événements, journal des Applications :
Exécuter>eventvwr
Événements de type Informations et de source Winlogon avec XP, Wininit avec Vista :

Cliquer sur l'événement pour afficher le contenu :

En cliquant sur le Bouton indiqué ci-dessus, tout est copié dans le Presse-Papier.
On peut ainsi coller ces infos dans un éditeur de texte ou un message.
Pour afficher l'Observateur d'évènements faire Démarrer>Exécuter>eventvwr
Avec Vista c'est Wininit et non Winlogon qu'il faut rechercher dans la colonne Source

BootEx.log

KB218461 : Si Autochk est exécuté au démarrage de l'ordinateur, ses résultats sont enregistrés dans un fichier appelé Bootex.log qui se trouve dans la racine du volume étant vérifié. Ensuite, le service Winlogon migre le contenu de chaque fichier Bootex.log vers le journal des événements de l'application.

Remarque : Si le service "Journal des événements" est désactivé, bootex.log n'est pas supprimé.

CHKDSK (seul, sans indiquer de volume, et sans commutateur)

Sans indiquer de volume, c'est le lecteur en cours qui est vérifié
Aucun commutateur utilisé, le volume n'est pas verrouillé.
Détection seulement, pas de réparation : les fausses erreurs dues au fonctionnement du NTFS sur le volume non verrouillé n'auront pas de conséquences.
L'opération se fait en 3 phases : fichiers, index, descripteurs de sécurité.

T:\>chkdsk
Le type du système de fichiers est NTFS.
Le nom de volume est BILLOUTE.
Avertissement ! Le paramètre F n'a pas été spécifié.
Exécution de CHKDSK en mode lecture seule.
CHKDSK est en train de vérifier les fichiers (étape 1 de 3)…
La vérification des fichiers est terminée.
CHKDSK est en train de vérifier les index (étape 2 de 3)…
La vérification des index est terminée.
CHKDSK est en train de vérifier les descripteurs de sécurité (étape 3 de 3)…
La vérification des descripteurs de sécurité est terminée.
223777417 Ko d'espace disque au total.
399796 Ko dans 293 fichiers.
80 Ko dans 63 index.(index NTFS)
0 Ko dans des secteurs défectueux.
73173 Ko utilisés par le système.(La table MFT et autres métafichiers NTFS)
65536 Ko occupés par le fichier journal.
223304368 Ko disponibles sur le disque.
4096 octets dans chaque unité d'allocation. (Taille de cluster)
55944354 unités d'allocation au total sur le disque. (Total des clusters sur le disque)
55826092 unités d'allocation disponibles sur le disque. (Clusters libres disponibles)</ALIGN="LEFT">

T:\></ALIGN="LEFT">


CHKDSK /F

Le commutateur F autorise la réparation des erreurs.
Le volume doit être verrouillé pour éviter toute fausses détections d'erreur (NTFS).
L'opération se fait en 3 phases également.

T:\>chkdsk /F
Le type du système de fichiers est NTFS.
Impossible de verrouiller le lecteur en cours.
Chkdsk n'a pas pu s'exécuter car le volume est utilisé par un autre
processus. Chkdsk pourra s'exécuter après que ce volume soit démonté.
TOUS LES DESCRIPTEURS OUVERTS SUR CE VOLUME NE SERONT PLUS VALIDES.
Voulez-vous forcer le démontage de ce volume ? (O/N) o
Le volume est démonté. Tous les descripteurs ouverts dans ce volume ne sont plus valides.
Le nom de volume est BILLOUTE.
CHKDSK est en train de vérifier les fichiers (étape 1 de 3)…
La vérification des fichiers est terminée.
CHKDSK est en train de vérifier les index (étape 2 de 3)…
La vérification des index est terminée.
CHKDSK est en train de vérifier les descripteurs de sécurité (étape 3 de 3)…
La vérification des descripteurs de sécurité est terminée.
223777417 Ko d'espace disque au total.
399796 Ko dans 293 fichiers.
80 Ko dans 63 index.
0 Ko dans des secteurs défectueux.
73173 Ko utilisés par le système.
65536 Ko occupés par le fichier journal.
223304368 Ko disponibles sur le disque.
4096 octets dans chaque unité d'allocation.
55944354 unités d'allocation au total sur le disque.
55826092 unités d'allocation disponibles sur le disque.</ALIGN="LEFT">

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :