Effet dévolutif de l’appel


Je tiens à m'exprimer sur l'effet dévolutif de l'appel, sujet vaste et passionnant, relevant de la procédure, mais qui peut permettre de gagner un procès perdu d'avance.

Un procès morcelé relève de l'effet dévolutif de l'appel, l'ensemble des procès entrant dans ce cadre pouvant être proposé à nouveau devant la Cour d'appel, sans faire appel des jugements subséquents.

Conseil, faire appel du premier jugement mais ne pas faire appel des procédures subséquentes de ce premier jugement, la plupart des avocats méconnaissant l'effet dévolutif de l'appel, considérant que du fait que quand on ne fait pas appel d'un jugement il est définitif, terme cependant impropre.

En fait un jugement définitif n'a en fait que l'autorité de la chose jugée donc seulement ne pouvant être rejugé par le même tribunal ; ce n'est pas pour autant qu'il ne peut être rejugé par une autre juridiction, Cour d'appel par exemple. Pourtant nombre d'avocats font confusion entre les termes 'définitif' et 'irrévocable' et reste braqué sur la considération qu'il faut absolument faire appel de toutes les décisions.

En résumé, la plupart des avocats méconnaît la portée de l'effet dévolutif de l'appel.

Je reste à votre disposition pour en parler.

Étiquettes : ,

Une Réponse to “Effet dévolutif de l’appel”

  1. Le Gourmandin Says:

    Merci, Le Gourmandin a bien compris en ce qui concerne l’effet dévolutif de l’appel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :